Faire du e-business à l’international, avec les fautes d’orthographe …

Dans une récente interview de Charles Duncombe sur BBC News, quelques chiffres peuvent retenir l’attention des éditeurs de sites web marchands.

-50% de ventes pour des fautes d’orthographe

D’après Charles Duncombe, « l’analyse des performances de sites web montre qu’une simple faute d’orthographe sur le site peut diviser par deux ses ventes ! » Les acheteurs perdent un peu confiance dans un site lorsque celui-ci contient des fautes. Idem pour les versions linguistiques, l’internaute consulte le site dans sa langue. Une erreur de traduction sera perçue comme un défaut de qualité de l’ensemble du site.

Charles Duncombe déplore également, comme tout chef d’entreprise, le niveau catastrophique des candidats dans la maîtrise écrite de l’anglais. « Trop souvent il faut encore investir pour remettre à niveau nos salariés ».

99% de l’acte de vente par internet est réalisé par écrit

Les ventes en ligne représentent maintenant 527 millions de livres par semaines au Royaume Uni, d’après l’office national des statistiques. Le mécanisme de ventes « par écrit » prend de l’ampleur, et ceci doit impacter sur le niveau d’éducation. Continuer la lecture

Publié dans Le blog de Tradutec | Un commentaire

Test comparé de traduction automatique

A l’occasion du lancement du Conversation Translator proposé par Microsoft, pour la traduction de messages instantanés, nous avons lancé un test pour étalonner un peu le niveau de qualité actuelle des principaux outils de traduction automatique en ligne.

Le test a été réalisé sur une traduction de l’anglais vers le français, d’un extrait d’article proposé récemment par Microsoft sur son site Internet :  » Conversation Translator Auto-Translates Instant Messages Into 35 Languages« .

Les outils testés sont Reverso, Google Translate, Systran, Yahoo! Babel Fish, Bing Translator. Comme détaillé ci-après, les traductions sont encore très « approximatives » …

Extrait du texte soumis à traduction automatique :

Conversation Translator Auto-Translates Instant Messages Into 35 Languages

Communicating without having to thinking about translation is a big step forward for communication, says Takako Aikawa, program manager on MSR’s Machine Translation Team. “The notion of being language-agnostic is essential for global communication, and that’s the beauty of this translator,” Aikawa says. “The goal is to let everyone communicate in their own language, and make every language – and every person – equal.”

Voici les résultats, avec le marquage en gras des traductions plutôt exotiques

Continuer la lecture

Publié dans Le blog de Tradutec | Commentaires fermés sur Test comparé de traduction automatique